Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Oct 01, 2011 10:50 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Jan 23, 2008 8:18 pm
Messages: 1660
Ici vous postez vos participations pour le concours du mois d'Octobre.

Je rappel, pas de commentaire ici, vous les faites sur l'autre sujet. Avec les questions et autres remarques.

_________________
Pour tout messages/sujets/comportements hors règlement du forum merci de le rapporter à l'équipe de modération via le point d'exclamation rouge en bas à droite de chaque message.
:3p
Mes Travaux dessineux --> http://mischiev.tk


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Oct 04, 2011 7:47 pm 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Avr 28, 2009 9:57 am
Messages: 3918
J'ai décidé de participer ce mois-ci, je suis donc exclue du jury, mais comme le thème me tentait bien, voici mon travail :

Dans une chambre sombre, dans un petit lit, dans une grande maison, il y a Sally. Sally qui dort, Sally qui rêve.

-Viens avec moi, dit la femme aux cheveux roses.

Elle sourit, elle a des dents pointues. Sally a peur, Sally pleure, elle ne veut pas aller plus loin. Derrière elle, elle voit son lit, si petit, si douillet. Mais elle avance, car les yeux oranges de la femme lui disent de venir, qu’elle doit venir, qu’il n’y a que cette réalité qui soit vraie. Que le lit si petit et si douillet est un piège à loup énorme, pointu, aux dents noires et féroces.

-Tu dois passer les épreuves, pour devenir ce que tu es vraiment.

Sally hoche la tête, maintenant qu’elle suit la femme, qu’elle a pris une décision, elle a oublié qu’il y avait une chambre sombre là d’où elle venait

Il y a un tapis rouge, avec de nombreuses bosses. Monter, descendre, monter, descendre… Sally suit le chemin. Le tapis tourne, tourne sur lui-même, elle le suit, les pieds collés au tapis, les cheveux dressés sur son crâne.
Il y a une porte, une grande porte verte, verte des printemps qui commencent. Verte et tordue, comme si quelqu’un avait frappé trop fort : toc, toc, TOC ! La main qui a frappé était bien grande. La poignée de la porte est toute petite, jaune et brillante, comme un soleil d’été. Sally tourne la poignée et CLIC… CLAC. La porte s’ouvre sur une allée, une belle allée blanche de neige avec un paillasson couleur feuille d’automne.
Il y a un jardin, un jardin rempli de coccinelles. Elles recouvrent tout : l’herbe, les fleurs, les buissons… Et sous les coccinelles il y a un chat. Un chat aux grands yeux verts. Il regarde la pas-Sally.

-Bonjour joli chat.

Le chat ne bouge pas, ne réagit pas. Sally s’écarte pour suivre le chemin. La tête du chat se tourne vers elle.

- As-tu vu la mouche ? La mouche bleue ?

- … Non, je ne l’ai pas vue.

- Tant pis… Je croyais qu’elle attendait ma réalité…

-…

-… Bzzzzzzz… Bzzzz, dit le chat.

Sally s’en va, elle trouve ce chat bizarre. Elle sort du jardin, les coccinelles la suivent un moment, elle croit voir de grands yeux jaunes au milieu de la nuée, mais rien n’est sûr. Elle sort du jardin, elle l’a décidé et elle oublie qu’il y a un petit lit là d’où elle venait.
Il y a une grande route, une route avec du bitume et des lignes blanches qui vont loin, très loin, peut-être quelque part, peut-être nulle part, on ne peut savoir qu’en y allant et qui sait si on reviendra pour dire ce qu’on y a trouvé.
Coup d’œil à droite, coup d’œil à gauche. Sally traverse.

-FEU ! crie une voix au loin.

SPLASH ! Une limace s’écrase sur le bitume devant Sally. Alors Sally court, droit devant elle, il pleut des limaces, des limaces baveuses, des limaces aux grands yeux noirs. Un éclair zèbre le ciel et la pluie s’intensifie. Au milieu des limaces, sous le plafond noir d’orage, elle croit voir de grands yeux bleus, mais rien n’est sûr.
Un crissement, des pneus, sur le bitume. Sally est aveuglée, elle a peur, elle voit les phares, elle va se faire…

Dans une chambre sombre, dans un petit lit, dans une grande maison, il y a Sally. Sally qui dort, Sally qui tremble.

…écraser ! Mais non les phrases s’arrêtent sur le côté. Elle entend des voix, mais ne voit rien, les yeux couverts de limaces.

-T’inquiète pas hein, je le prendrais chez moi, dit la première voix.

-Oui ben faut déjà l’attraper, répond l’autre.

Puis plus rien, les phares s’éteignent, les limaces continuent de tomber avec ardeur, il devient difficile de marcher. Sally ne bouge pas, elle attend. Longtemps…
Des pas arrivent, la pluie s’arrête. Elle regarde au-dessus de sa tête : un grand parapluie noir tenu par une grosse patte poilue. Elle regarde vite à nouveau devant elle. Le parapluie percute sa tête. Elle est seule… sous un grand parapluie, une pluie de limaces et un gros cafard.

Le soleil se déchire dans le ciel, un soleil jaune et brillant… non deux ! Non ! NON ! Deux yeux ! Deux grands yeux de chat !
Une voix retentit comme le tonnerre « FLEYAAAAA ! » et l’espace d’un instant Sally croit que c’est la fin. Mais alors qu’elle ferme fort les yeux, rien ne se passe. Dans la mer de limaces, elle ouvre les yeux, une vague arrive, gigantesque. FLLLLLLLLLOUUUUUUSH ! Elle est sous la masse, sur la masse, sous la masse, sur la masse. Elle respire, elle s’accroche, elle peine, elle attrape quelque chose de dur, quelque chose qui flotte. Elle se hisse, elle râle, elle le fait.

Sally enlève la bave qui colle ses yeux, elle est sur un biscuit, un biscuit au chocolat, un biscuit au sourire de folie qui la regarde, elle, posée les deux pieds sur sa croûte, elle, Sally. Elle ne veut plus voir son sourire, elle veut le détruire, oui le détruire!
A pleines mains, elle le détruit, elle le dévore, elle assène coup sur coup, elle vide, elle bâfre, elle souffre, elle souffle, elle oublie que d’où elle venait, il y avait une grande maison.

La vague la porte, la maltraite, la force, la pousse, trop fort… trop fort, trop vite, trop loin, vers le mur de la fin du voyage.

Dans une chambre sombre, dans un petit lit, dans une grande maison, il y a Sally. Sally qui dort, Sally qui crève.

-Qui es-tu ? demande une voix.

-Je suis Sally !

-Alors tu n’es pas d’ici.

-Non !

-D’où es-tu ?

-Je ne sais pas !

-Comment vas-tu rentrer ?

-Je ne sais pas !

-Suis l’étoile rouge.

Le ciel est vert, l’étoile rouge brille de mille feux. Sally la suit, mais Sally oublie qu’elle est Sally, alors Sally suit l’étoile rouge, l’étoile rouge, l’étoile rouge…

Dans une chambre sombre, dans un petit lit, dans une grande maison, il y avait Sally.

_________________
Si vous voulez suivre mes avancées dans mes écrits parallèles et mes dessins, c'est ici : http://nooknook.deviantart.com/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Oct 05, 2011 4:03 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Jan 23, 2008 8:18 pm
Messages: 1660
Juste pour le fun rapido, je participe pas sinon y'aura plus de modo pour voter. xD

Image

_________________
Pour tout messages/sujets/comportements hors règlement du forum merci de le rapporter à l'équipe de modération via le point d'exclamation rouge en bas à droite de chaque message.
:3p
Mes Travaux dessineux --> http://mischiev.tk


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Oct 05, 2011 7:02 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 10, 2011 3:30 pm
Messages: 60
Localisation: ici et la
Voici ma participation en spoiler

Date : Zungum 23 Ribore
Lieu : Galaxia Verdibumba


Bonjour, je suis Hélène Barchevequieux, je suis bloqué sur cette planète depuis maintenant 7 longues année. 7 longues année de solitude.
Tout mes malheur sont arrivée à cause d'une personne, et de ma curiosité aussi...

Je marchait tranquillement dans la rue quand tout à coup BOUM un éclair sort d'une maison et son toit explose... Intriguée je vais voir au cas ou il y aurai besoin d'aide, en arrivant, un drôle de dame au cheveux rose accompagnée d'une petite fille nommé Fang me propose d'entrée prendre un thé. Et moi, bêtement je rentre...
L'appartement de la dame était très beau, mais le plafond du salon était inexistant. Un drôle de sosie de la jeune femme arrive avec nos thé, la jeune femme me dit "Je m'appelle Maliki, elle c'est Lady". La Lady en question à la peau blanche, pas de bouche et des habits court. Je prend le thé que Lady me propose et le regarde attentivement "on ne sait jamais", il avait l'air normal !
Mais, tout d'un coup, je sens mes paupière s'alourdir, s'alourdir, s'alourdir !!! Je m'endors presque quand j'entend : " Lady tu as encore confondu les feuilles de thé avec le téléportateur en feuille !!!". Quand je me réveille, je suis sur un drôle de lit carré avec au bout deux drôle de peluche : un chat au grand yeux globuleux et un autre à l'air un peu plus normal ... Je m'approche pour mieux les observées, je les caresses, et là ... Il me saute dessus !!!
Je saute du lit, je me met à courir et je sort de cette horrible pièce, mais là, quelque chose de plus horrible se montre : Un montre à tête de rat !!!
Je retourne en arrières et je vois un vielle homme à peu près normal. Je m'approche et lui demande ou nous sommes, il me répond que nous sommes sur Galaxia Verdibumba, un planète très éloignée de la terre. Il me dit aussi que je suis la nouvelle gardienne et que temps que je n'aurai pas vaincu les trois monstres, je resterai ici ...
Sur le mur, il y a trois photos : un chat qui sourit avec de grande dents pointu, une grosse tablette de chocolat avec des bras et des jambes et une autres avec un épouvantail mangeur d'homme. Je me retourne pour demander à l'homme s'il s'agit des monstres mais il a disparu.
J'était seul.

Aujourd'hui, j'ai vaincue les trois monstres. Je me sens disparaître. Je suis heureuse, je vais retournée chez moi.

Aujourd'hui, Hélène c'est réveillée après 7 longue année de comas . Sur la table de l’hôpital, il y a deux peluche de chat qui la regarde d'un air triste .

_________________
*Old me close Don't let go Watch me...*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Oct 05, 2011 4:36 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 01, 2011 10:00 am
Messages: 71
Localisation: Loin mais pas trop quand même ...
Voici la mienne'
J'espère que ça vous plaira

Image



http://imageshack.us/photo/my-images/85 ... 20001.jpg/

_________________
ATTENTION schizophrène en liberté OxO


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 4:58 pm 
Etoile naissante
Etoile naissante
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Fév 19, 2011 12:21 pm
Messages: 28
Localisation: Daën'sha
eh bien... rien d'extraordinaire, mais voici tout de même ^^

Image

http://data0.eklablog.com/entre_moi_et_moi/mod_article9438351_1.jpg?2438

EDIT : ma nouvelle participation, merci sheron T^T

_________________
http://fxck-the-world-and-kiss-you.eklablog.com/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 6:49 pm 
Etoile en éveil
Etoile en éveil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Fév 04, 2009 3:00 pm
Messages: 62
Localisation: Les volcans d'Auvergne
Je plaide coupable : c'est super kitsch. Entre le côté darkodark et le côté kitschocoloré de Tim Burton, j'ai choisi... un peu la facilité, vu mon style habituel. =(((
J'espère que le côté un peu double fanart ne s'écarte pas trop du sujet... Bon, allez, trêve de palabres et de dépréciations bêtes :

Image

_________________
Le blog qui fait rire les oiseaux et chanter les abeilles : www.enfants-avalon.com/gie
Le site qui fait frire les oiseux et tancher les ablettes : www.enfants-avalon.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Oct 09, 2011 5:15 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Fév 25, 2008 11:20 am
Messages: 34
Mon humble participation .. :rabbit:

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Oct 09, 2011 8:15 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Sep 28, 2011 10:05 pm
Messages: 38
Localisation: Miami, Fl.
Bon, voilà la mienne, un peu longue ... mais j'étais bien inspirée [jean_edern]


-Vite … ils sont encore derrière moi ? Oh oui, je le sens …

Ce qui la poursuivait ne s’arrêtait pas, jamais. Elle devait donc courir aussi. Et si elle s’arrêtait ? Si c’était un rêve ? … Comment pouvait-elle en être sûre ? Qui pouvait le savoir ?

-Ca se rapproche … Je dois … m’arrêter ! Trop … essoufflée …

La forêt était trop sombre, trop humide. Elle ne pouvait rien voir. Même pas son ombre qui la devançait en criant : Vite … ils sont tout proches !
Plus elle courait, plus elle avait la sensation de ne pas avancer. Maintenant, elle vit quelque chose sous elle. Une lumière … quelque chose qui … prenait forme. Quand elle aperçut que tout se mettait en place, le temps s’arrêta. Oui, tout. Plus de bruit derrière elle, plus de mouvements. Même elle, ne pouvait plus bouger. Mais elle voyait. Très bien même.

-Qu’est-ce que … on dirait … comme … un grand panorama … avec des photos de ma … vie ?

Lady … Electro … Fang … Jonn …. Fleya … Fëanor … Doang … Souillon … La fénimale … et elle, Maliki.

-Pourquoi je vois ça ? Peut-être que c’est un mauvais signe ! Ah, quand on voit sa vie défiler devant ses yeux, oui, c’est VRAIMENT mauvais signe …

La dernière photo était un peu floue … Elle resta longtemps affichée, le temps qu’elle s’imprime dans l’esprit de notre héroïne. Puis elle disparut … lentement, mais il n’en resta rien.

-Oh mon dieu … pourquoi … pourquoi ... ? Cette chose … des costumes et des textes … ce doit être …

Le temps reprit son cours. Les bruits s’approchaient derrière elle. Mais elle était incapable de bouger. Et si cette image était vraie ? Si ça devait lui révéler quelque chose ?

-Je comprends pas … qu’est-ce que je fous ici ?!

Soudain, un immense chat sortit de nulle part en criant : BAAAAAAH ! Ils arrivent … Tu ferais mieux d’courir ! … Mais en fait … qui arrive ? Mouaahahihi … je sais, moi !
Le chat sourit, ouvrit de grands yeux et dit : … BOUH !
Elle eut peur. Très. Si bien qu’elle oublia tout : les images, le temps et la forêt. Elle courrait. Encore et encore. Sans s’arrêter. Au bout d’un moment, elle n’entendait plus de bruits … mais elle voyait une lumière tout au fond de la forêt, entres les troncs d’arbres tordus. Elle avança jusqu’à la lueur … Et quand elle fut tout près, la lumière explosa et retomba en milliers de petits éclats dorés et éblouissants. Maliki ferma très fort ses yeux. Quand elle les ouvrit, elle était devant une porte …

-Ben … ma porte ? On dirait exactement celle de mon appart ! Peut-être que je suis enfin rentrée !

Elle poussa la porte avec enthousiasme et trouva bien son appartement, mais vide.
Elle appela … Lady … Electro … Fang … Jonn …. Fleya … Fëanor … Doang … Souillon … La fénimale …
Mais rien. Personne ne répondait. Elle alla s’asseoir dans son canapé quand elle remarqua un bout de sa peinture qui s’était décollé du mur … Elle s’approcha et observa bien … Il y avait en fait une grande fente, qui montait quasiment jusqu’au plafond, et qui avait la forme d’une ….

-UNE PORTE ? Mais punaise, y’avait pas de porte avant ! Ca devient carrément n’importe quoi ici !

Sans réfléchir, elle l'ouvrit et avança. Elle arriva dans une salle sombre, remplie de feuillages et de toiles d’araignées. Une salle remplie de choses étranges. Il y avait des images partout, mais pas des images sur des écrans … elles étaient accrochées, avec seulement des branchages qui sortaient du mur pour les retenir. Maliki reconnut tout de suite ces images qui lui étaient si familières.

-Ma chambre ! Pourquoi je vois ma chambre ? Et là c’est mon bureau … mon salon, ma cuisine !

Un frisson la parcourut, elle entendait des pas approcher. Vite, il fallait se cacher. Elle se tapit dans un petit coin sombre. Une immense lueur pénétra dans la pièce, elle eut juste le temps de remarquer qu’elle était cachée derrière un grand portant rempli de costumes avant d’apercevoir neuf créatures, grandes et noires, sans forme, entrer dans la salle. Elle entendit parfaitement leur conversation, mais elle ne savait pas qui parlait.

Aller, au boulot. / Elle va bientôt rentrer. /Mais grouillez-vous !/Tsss, z’êtes marrants, c’est pas vous qui avez le mini-costume de la fénimale …/ Tant pis, c’est toi qu’à choisit. Moi, je garde Jonn./ Taisez-vous, elle pourrait nous entendre !!/ La ferme, Fang. Commence par apprendre à parler !/Je sais parler ! C’est juste un rôle !/ Bon vos gueules ou je vous mord./Habillez-vous au lieu de vous disputer !/ Prenez vos textes … à tout les coups vous allez encore vous gourer ! …

Les créatures prirent tous les costumes du portant mais ne remarquèrent pas Maliki. Sous ses yeux horrifiés, les choses noires devinrent soit minuscule, soit énormes … et rentrèrent dans chaque vêtement, dans chaque masque. Elle ne savait plus quoi penser.

-Lady … Electro … Fang … Jonn …. Fleya … Fëanor … Doang … Souillon … La fénimale … et moi, Maliki, je suis là, au milieu de cette immense pièce de théâtre.

La porte secrète s’ouvrit, puis se referma, laissant les créatures censées êtres sa famille sortir. Et elle resta seule avec ses pensées. Et si c’était un rêve ? … Comment pouvait-elle en être sûre ? Qui pouvait le savoir ?

_________________
Everything is under control. 'by Smile Sangria'


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Oct 10, 2011 5:38 pm 

Inscription: Ven Juin 18, 2010 10:56 am
Messages: 17
pfouiiii fini!Je me suis bien amuser sur ce concours :D
Image

Uploaded with ImageShack.us

cela ne vous dit pas de faire style Walt Disney après *angel*

_________________
je suis une grande rêveuse;j'ai souvent la tête dans les nuages
http://chipielatitechoze.illustrateur.org/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Oct 10, 2011 8:01 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 08, 2011 8:41 pm
Messages: 81
Voici ma participation :

Image


(oui je sais, j'adore faire les profils)

_________________
Avatar de Matteo de Longis.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Oct 11, 2011 12:08 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 09, 2011 12:48 pm
Messages: 48
Voilà ma participation [blush]

Image

[doang]

le rose (au centre) de la chevelure de maliki n'est pas passé à la photo T-T

_________________
=> http://unpretentious-gallery.blogspot.com

"Ave César ! Ceux qui vont mourir te saluent !" ... je ne rentre pas dans le colisé mais dans ma salle de bilan, oral devant 4 profs de l'école ...help


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Oct 12, 2011 6:05 pm 
Comète
Comète
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 10, 2011 9:47 am
Messages: 222
Localisation: Chambéry / Prévessin-Moens
pour le fun... ;P

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 13, 2011 3:59 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Oct 12, 2011 1:41 pm
Messages: 39
Bon j'espere que ca va marcher maintenant...

Image

_________________
-"Si tu veux connaître la vérité sur ton compte, offense ton voisin!"
-"L'homme descend du singe. Le tout est de ne pas y remonter"
-"Il y a plusieurs manière d'être con, mais les cons choisissent toujours la pire..."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Oct 16, 2011 12:51 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Oct 13, 2011 7:38 pm
Messages: 11
Localisation: Dans la forêt
ma participation ^^

Image

_________________
"N'attendez pas le jugement dernier. Il a lieu tous les jours." - Albert Camus


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group. Color scheme by ColorizeIt!
Traduction par: phpBB-fr.com